( Suite)

... Cela fait des semaines que nous sommes en fête : il y a eu Pâques, puis chaque dimanche du Temps Pascal, et aussi l’Ascension, et la Pentecôte, puis la Sainte Trinité et la fête du corps et du sang du Christ. A cela, il faut ajouter les fêtes que sont les célébrations des sacrements, nombreuses en cette période de l’année : la journée du pardon, les premières communions, les baptêmes (ceux des adultes à Pâques) et les confirmations (celles des adultes à Pentecôte), les mariages et  les ordinations … Bref l’année liturgique est ponctuée par les fêtes. Toute  vie chrétienne est une vie jalonnée de fêtes.

            Pourquoi tant de fêtes ? Quel en est le sens ? Elles nous renvoient, me semble-t-il à un Dieu d’amour et de vie, un Dieu qui veut le bonheur de l’homme. L’Évangile est la bonne nouvelle de ce que Dieu a fait pour nous en Jésus, afin que nous ayons la vie, et la vie en plénitude. L’Évangile est vie. Il est joie de vivre. Il est bonheur.

            Bien sûr, en disant cela, je n’ignore pas toutes les difficultés, les vicissitudes de la vie : celles qui nous viennent de notre faiblesse humaine – la fragilité de notre santé, le vieillissement, la maladie, la mort- ou qui se multiplient lorsque nous laissons nos instincts  prendre le pas sur nous et nous gouverner : le pouvoir, la domination, l’avoir, la jouissance,  à tout prix et au détriment des autres. Non, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Et pourtant je persiste à croire qu’elle est faite pour être belle, faite pour être une fête.

            Réussir sa vie, c’est un désir naturel au cœur de chaque homme. A chacun d’y travailler pour lui-même et pour les autres. Nous avons tous quelque chose à faire pour cela. La foi chrétienne en tout cas porte cet appel et offre cette grâce. Je ne connais pas de racine et de source plus profonde et plus vraie pour entrer dans cette joie de la vie. Puissent les chrétiens, les communautés chrétiennes être porteur de ce message et de cet appel à la vie et à la joie.

                                                                                                                                
B.C.

ETATS GENERAUX DE LA BIO-ETHIQUE

Mobilisons-nous !


INFORMONS-NOUS :

Allons voir sur le site 

 « www.eglise-bioethique.fr »

Un dossier nous présente les questions qui seront abordées au cours des états généraux et nous donne un éclairage sur les choix possibles et leurs conséquences.

Et aussi sur le site

d’ « Alliance Vita »  (https://www.alliancevita.org)

un dossier d’analyse et de propositions.

PARTICIPONS :

Nous sommes invités à nous inscrire sur le site du Comité Consultatif National d’Ethique

www.ccne-ethique.fr 

avant le 18 avril, afin d’exprimer notre opinion.